Les Vins Doux Naturels, un savoir-faire unique et ancestral

Les Vins Doux Naturels sont nés au moyen âge, « du mariage de l’antique vin doux et de l’eau ardente ». On attribue la découverte de leur processus d’élaboration (le mutage) en 1285 à Arnaud de Villeneuve, médecin à la cour des rois de Majorque à Perpignan, capitale du royaume.

A partir de 1936, les Vins Doux Naturels du Roussillon sont les premiers à bénéficier du régime des Appellations d’Origine Contrôlée. Stars populaires des apéritifs après la seconde guerre mondiale, des marques fortes véhiculent alors un imaginaire fondé sur l’histoire de familles ou de propriétés ayant réussi dans le négoce du vin.

Ce savoir-faire est apprivoisé depuis des siècles par les vignerons du Roussillon qui perpétuent fièrement la tradition méditerranéenne des Vins Doux Naturels.

Qu’est-ce qu’un vin muté ?

C’est un vin tranquille vinifié de façon traditionnelle auquel le vigneron ajoute de l’alcool vinique neutre pendant la phase de fermentation alcoolique (transformation du sucre du raisin en alcool). Ce procédé bloque l’action des levures avant qu’elles n’aient pu transformer tout le sucre en alcool.

Les Vins Doux Naturels gardent ainsi une partie de la douceur naturelle du raisin.

Le Roussillon produit aujourd’hui 80% de la production nationale de Vins Doux Naturels

Les Muscat de Rivesaltes, Rivesaltes Grenat, Maury Grenat et Banyuls Rimage sont préservés de l’oxydation afin de conserver toute leur fraîcheur et leurs arômes de fruits frais.

Pour les autres Vins Doux Naturels, l’élevage se fait par voie oxydative dans des cuves, foudres ou demi-muids en vidange ou de façon plus confidentielle, dans des barriques ou des bonbonnes en verres placées en extérieur, soumises aux rayons du soleil et aux contrastes climatiques, une méthode unique de vieillissement.

Ces vins de haute tradition sont d’excellents vins de garde et leur dégustation procure l’expérience de l’héritage du temps. Leur palette aromatique unique évolue, change mais ne meure jamais.

Une expérience gustative hors norme

Les vieux Vins Doux Naturels millésimés, hors d’âge ou rancio, exceptions œnologiques, se magnifient après de très longs vieillissements. Véritables trésors du temps, dont certains, toujours en cave depuis la fin du 19ème siècle, ils développent des arômes d’une subtilité et d’une complexité inouïes.

Les Rancios secs

Au sein des IGP Côtes Catalanes et Côte Vermeille, on trouve des Rancios secs, vins typiques et ancestraux élevés en milieu oxydatif pendant au moins 5 ans.

Les Rancios secs ont traversé des siècles d’histoire et constituent un témoignage de la culture viticole du Roussillon. Ils sont secs parce qu’ils ont fermenté en totalité et que tout leur sucre a été transformé en alcool, et rancios parce qu’ils sont élevés en milieu oxydatif : en plein air et dans des tonneaux non remplis. Les vins doivent avoir un haut degré alcoolique pour évoluer favorablement dans ces conditions. Ils sont habituellement issus des cépages Grenache ou Macabeu, les mêmes qui sont utilisés pour le Banyuls, le Maury, le Rivesaltes.

Blancs ou rouges au départ, ils prennent avec le temps une couleur ambré foncé, parfois brou de noix, avec des reflets mordorés caractéristiques. En bouche, ils révèlent des arômes de torréfaction, de vanille, de réglisse et de noix dus au long vieillissement en fûts de chêne, le fameux goût rancio.